Toit végétal : les avantages et les inconvénients

Avec le réchauffement climatique, les divers dérèglements et les phénomènes extrêmes que ça entraîne, pour privilégier une meilleure qualité de l’environnement de la population et une meilleure qualité de vie, les toitures végétales sont de plus en plus populaires et se multiplient ces dernières années. Il s’agit d’un acte écologique et écoresponsable. Un toit végétal constitue véritablement une richesse en termes environnementaux.

Intégrer des plantes vivantes et des végétaux dans l’environnement comporte de nombreux avantages essentiels comme l’introduction de biodiversité en milieu urbain par exemple. Bien que l’installation d’une toiture végétalisée comporte plusieurs atouts, cela constitue également certains inconvénients comme la nécessité d’une structure suffisamment forte du toit pour soutenir les végétaux à installer par exemple.

Les avantages d’une toiture végétalisée

Si vous désirez aménager un toit végétal sur votre logement ou sur un bâtiment, vous pouvez faire appelle à une entreprise spécialisée qui s’en chargera et vous conseillera sur le type de toiture végétalisée le mieux adapté.  Voici les différents avantages qu’apporte l’installation d’un toit vert :

  • Amélioration de la qualité de l’air notamment en ville car une toiture végétalisée permet une régulation naturelle du taux de poussières grâce à la filtration de l’air des végétaux
  • Réduit les risques d’inondation car il retient l’eau de pluie et va l’évacuer par évapotranspiration. Ce type de toit assure un meilleur drainage des eaux pluviales et réduit le ruissellement
  • Représente une meilleur isolation thermique que les le gravier, les tuiles ou les ardoises. Ainsi il fait moins froid en hiver dans le logement et moins chaud en été. En cas de fortes chaleurs, réduction de la température intérieure des bâtiments. L’isolation qui est renforcée pendant les périodes estivales et hivernales constitue donc un point positif. C’est aussi une source d’économie puisque ça permet de réduire la facture
  • Introduction de verdure dans des lieux où planter des arbustes ou des arbres conventionnels n’est pas envisageable. Cela permet de développer la biodiversité. De plus, en ville ça à l’avantage d’atténuer des îlots de chaleur urbain
  • Augmente la durée de vie du toit
  • Offre une esthétique et une originalité au toit. Les toits végétalisés contribuent à rendre la ville moins stressante et plus apaisante
  • Atténuation du bruit extérieur car le tapis végétal absorbe les sons et assure une diminution des nuisances sonores
  • Stockage du CO2 par le mécanisme de photosynthèse

Les inconvénients d’un toit végétal

  • La conception d’une toiture végétalisée nécessite un savoir-faire. Il faut donc avoir recours aux services d’une entreprise qui possède une solide expérience dans le domaine
  • L’ajout de végétaux et de substrat de culture requiert une structure du toit suffisamment forte, une pente relativement faible et une excellente étanchéité
  • Difficulté de faire cohabiter de la verdure avec des panneaux solaires qui sont généralement posés sur le toit. Il faudra donc parfaire l’étanchéité et prévoir des châssis
  • Inexistence d’aide sous forme de crédit d’impôt pour installer un toit végétalisé
  • Nécessité pour certains végétaux d’un système d’arrosage en période chaude et sèche
  • Prix des toitures denses 4 à 5 fois plus cher en moyenne qu’un toit normal
  • Nécessité d’un accès facile au toit végétal pour l’entretien qui est crucial et surtout indispensable lors des premières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *