La chaussure de sécurité : l’EPI par excellence !

Les pieds sont une partie délicate du corps et doivent ainsi être protégés, surtout lorsqu’on est sur le lieu de travail. C’est la raison pour laquelle le port de chaussure de sécurité est indispensable.  Retrouvez dans cet article un tour d’horizon complet sur cet équipement indispensable !

L’utilité d’une chaussure de sécurité

Lacération, transpercement d’un corps étranger (clou, pointes…) dans la voute plantaire, écrasement, glissade… Environ 10 % des accidents au travail sont représentés par les blessures aux pieds.  Ainsi, le port de la chaussure de sécurité est indispensable pour assurer la protection du pied du travailleur, mais également pour prévenir toute situation à risque plus ou moins grave. Ces dispositifs permettent, par exemple, de vous protéger des chutes d’objets sur les pieds. De plus, leur port est obligatoire, car ils ont fait l’objet de recommandation par le Code du travail et les conventions collectives.

Les composants d’une chaussure de sécurité

Afin de remplir leur fonction, à savoir protéger les pieds du travailleur, la chaussure de sécurité présente un certain nombre d’éléments :

  • L’embout de protection : fabriqué à partir d’alu, d’acier de polycarbonate ou de composite, cet élément protège les pieds du travailleur contre les chutes d’objets.
  • La tige : partie de la chaussure de sécurité recouvrant le dessus du pied, cette pièce est fabriquée à partir de cuir de qualité pour résister au feu, optimiser l’isolation thermique.
  • La doublure : renforçant l’intérieur de la tige, elle vise à améliorer la respirabilité de la chaussure de sécurité. Ainsi, l’utilisateur gardera des pieds secs le long de la journée.
  • Le contrefort : ce composant consolide le talon et permet ainsi de limiter le risque d’entorse.
  • Le système de fermeture : Tout comme les baskets, les chaussures de sécurité sont munies d’un système de fermeture pour un excellent maintien. Si le plus prisé est certainement le lacet, le velcro et la fermeture éclair commencent à gagner du terrain.
  • La semelle de propreté : fabriquée généralement en mousses ou en microfibres, elle améliore l’évacuation de l’humidité et la transpiration.
  • La semelle anti-perforation : Comme son nom l’indique, la semelle anti-perforation résiste à la pénétration d’un objet fin et pointu comme le clou.
  • Le bout recouvert : Indispensable pour une chaussure de sécurité, cet élément prolonge sa durée de vie et réduit son usure au fil du temps.

Comment choisir ses chaussures de sécurité ?

EPI (équipement de protection individuelle) par excellence, la chaussure de sécurité doit être portée en toute circonstance si vous voulez protéger vos pieds. Malheureusement, les différents prix, esthétiques, gammes et normes peuvent parfois mettre l’acheteur face à un choix cornélien. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques critères à considérer avant de passer à la caisse.

Les normes

Il est important de comprendre les différentes normes avant d’acheter sa chaussure de sécurité. Pour une utilisation professionnelle, la plus utilisée est le EN 20 345. Un modèle répondant à cette norme offre notamment une protection efficace contre les chutes d’objets de 20 kg à 1 mètre de hauteur.

Bien évidemment, d’autres particularités peuvent être ajoutées à cette norme :

  • WRU : Tige étanche
  • WR : chaussure de sécurité hydrofuge
  • SRC : Semelle à la propriété antidérapante
  • S : modèle doté d’embout résistant
  • P : Semelle à la propriété anti-perforation
  • HI : Isolation thermique
  • FO : Semelle résistante aux huiles et aux hydrocarbures
  • E : Talon absorbant les chocs
  • CR : Propriété anti-coupure
  • CI : Isolation du froid
  • A : semelle antistatique

Les autres critères à considérer avant de choisir sa chaussure de sécurité

Outre les normes, d’autres éléments doivent également  être pris en compte :

  • Le confort de la chaussure de sécurité : optez de préférence pour les modèles bien rembourrés.
  • L’esthétique : sport, baroudeur, ballerines… les ingénieurs rivalisent aujourd’hui d’ingéniosité pour proposer des modèles design et répondant aux gouts de chacun.

Les autres équipements de protection individuelle

Vous l’aurez compris, la chaussure de sécurité est un dispositif incontournable pour travailler en toute sérénité. Néanmoins, certains équipements sont également indispensables  pour garantir votre protection. Parmi eux figurent notamment les vêtements de travail, les gants et les casques de chantier. Ces derniers sont facilement disponibles dans les boutiques spécialisées et les sites web dédiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *